Augmentation

Mammaire

L’augmentation mammaire doit tendre au maximum vers un résultat naturel. Ma priorité est de respecter l’harmonie du corps, afin de ne pas créer de déséquilibre esthétique.

 

 

Pourquoi ?

 

Parce que l’on n’aime pas (ou plus) ses seins, qu’on les trouve trop petits. Parce qu’ils ne sont pas en accord avec le reste de son corps, ou qu’ils se sont modifiés après une grossesse, ou un amaigrissement important. Pour se sentir plus féminine, plus sexy, plus glamour, et pour avoir un joli décolleté sans tricher.

 

Comment ?

 

Une mammographie/échographie est recommandée avant l’opération.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale, dure environ une heure et nécessite une nuit d’hospitalisation.

Les prothèses utilisées peuvent être constituées de sérum physiologique ou de gel de silicone, positionnées soit devant le muscle pectoral, soit derrière le muscle, ou positionnées en dual plan (le résultat est naturel, c’est la méthode que j’utilise le plus souvent).

La cicatrice se trouve le plus souvent possible sous l’aréole (cicatrice minime, voire invisible), sous le sein ou dans l’aisselle.

 

Suites et résultat.

 

Un soutien-gorge de sport spécifique est mis en place après l’intervention et sera maintenu pendant un mois.

Du repos et des antalgiques sont nécessaires la première semaine, car la douleur est modérée.

L’œdème apparaît dans les vingt-quatre premières heures et persiste pendant plusieurs semaines.

Le résultat est considéré comme définitif au bout de six mois.

Les principaux laboratoires recommandent le changement des implants tous les quinze ans.

Il faut surtout que la patiente ait un excellent suivi par son chirurgien, afin de dépister une éventuelle complication.

 

Risques.

 

La complication la plus redoutée est la survenue d’une « coque » autour de la prothèse, qui peut devenir dure et douloureuse jusqu’à déformer le sein. Heureusement très rare, sa survenue peut nécessiter une nouvelle intervention.

Les autres risques comme l’apparition d’un hématome ou d’une infection sont détaillés dans la fiche d’information de la SoFCPRE.

Photos Avant-Après

© 2020  Dr Benjamin Pulvermacker . Agence Vanessa Touati