"Belle Peau"

Le vieillissement du visage provoque une migration de la graisse et de la peau vers le bas. Aujourd’hui, la médecine esthétique permet de remplir les creux, de combler les rides ou de bloquer les muscles qui donnent une expression sévère ou triste.

" La médecine esthétique, lorsqu’elle est pratiquée par un spécialiste, et utilisée

sans excès, permet de retarder le geste chirurgical, tout en offrant un résultat naturel. J’utilise aussi ces produits résorbables en complément de mes interventions, qu’elles soient esthétiques ou réparatrices ."

 

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’on a envie d’un petit coup de frais, sans être figé, tout en restant naturelle (je préfère dire non à une patiente plutôt que de la transformer en une caricature).

Parce que l’on n’aime pas ses rides au niveau du front, de la patte-d’oie, de la glabelle (ride du lion), parce qu’on a l’air toujours sévère ou fâchée.

Parce qu’on souffre d’une hypertranspiration au niveau des aisselles.

Parce que des sillons se sont creusés au fil des années, donnant un aspect fatigué au visage, en particulier les sillons nasogéniens.

Parce que la lèvre supérieure a perdu de son relief, que des ridules sont apparues au-dessus de celle-ci.

Parce que l’on a perdu du poids et que les pommettes se sont affaissées.

 

Comment ?

 

Ce type d’injection se déroule au cabinet de consultation, sans anesthésie.

Lorsqu’il y a beaucoup de zones à traiter, on peut appliquer localement 40 min avant l’injection une pommade anesthésiante. Selon les zones, il faut compter environ 15 à 30 min par séance.

Tous les produits utilisés doivent être tracés et résorbables.

 

Suites et résultat 

 

Les effets des injections apparaissent au bout de quelques jours (trois à cinq) pour le Botox et sont immédiats pour l’acide hyaluronique.

Le Botox permet d’obtenir un rajeunissement du visage par relâchement de la tension musculaire, de diminuer les rides d’expression et de repositionner les sourcils.

L’acide hyaluronique redonne du volume aux pommettes, atténue les sillons nasogéniens et repulpe les lèvres.

Il est primordial d’écouter attentivement ce que souhaite le patient pour ajuster au mieux l’utilisation des produits et leur dilution.

 

L’efficacité du Botox dure environ six mois et celle de l’acide hyaluronique un an.

Le patient peut reprendre une activité socioprofessionnelle immédiatement après la consultation.

Il faut éviter les expositions au soleil dans les 48 h suivant les injections.

 

Risques  :

 

Les risques d’une telle intervention sont extrêmement rares.

Quelques hématomes au point d’injection sont parfois possibles et se résorbent en 24-48 h.

Une fiche détaillée est proposée par la SoFCPRE.

Photos Avant-Après

© 2020  Dr Benjamin Pulvermacker . Agence Vanessa Touati